Autres conférences

LE QUARTIER DU MAGNY À MONTCEAU-LES-MINES : « Entre mémoire et modernité » par Marc Dauber

Après l’obtention de son diplôme à l’ENSAIS (École d’ingénieur de Strasbourg), Marc Dauber poursuit ses études d’architecture à Paris-La Villette et complète son cursus par un cycle en urbanisme aux Ponts et Chaussées. Fort de ce triple cursus universitaire, en 1975 il débute sa carrière en Bourgogne, région dont il est originaire. Passionné par l’architecture, il fonde le CAUE de Saône et Loire, un des premiers à voir le jour en France en 1981. Il le dirigera pendant 5 ans. Très tôt, il démarre également l’enseignement : à Strasbourg en 1986, puis à l’École d’Architecture de Lyon en 1993, où il transmet pendant près de 30 ans et toujours avec beaucoup d’enthousiasme son approche de la discipline. Durant la même période, il ouvre sa propre agence à Torcy où il développera jusqu’en 2014 de très nombreux projets en Bourgogne et en Alsace essentiellement. Son travail s’appuie sur une connaissance fine du territoire et de ses enjeux, acquises au cours des trois décennies. En 2015, il prend la présidence de la Maison de l’Architecture Bourgogne et s’attache à valoriser l’architecture contemporaine au travers de nombreuses initiatives. Il transmet inlassablement sa passion et la communique à différents publics, petits et grands.

L’habitat et les cités ouvrières du bassin minier sont pour lui un sujet de prédilection dont le quartier du Magny à Montceau les Mines.

Bénéficiant d’un emplacement privilégié - un belvédère entre la ville de Montceau et la campagne environnante – ces maisons d’anciens ouvriers de la mine, représentant l’Histoire de la ville sont au cœur d’un paysage remarquable.

Aujourd‘hui 20 ans après la fermeture de la dernière mine montcellienne, le renouveau de ce quartier est- il possible ?

Marc DAUBER reviendra sur les étapes de réflexion autour de ce projet et notamment sur l’appel à projet du PUCA (agence interministérielle Plan Urbanisme Construction Architecture) « villes durables » dont le quartier est lauréat en 2008 et son travail avec le bailleur Villeo et la CUCM. Il nous livrera aussi ce qui d’après lui, fait la force et la richesse de ce patrimoine bâti et paysager.