Etude modes de vie

L’agence d’urbanisme Sud Bourgogne s’est penchée sur les modes de vie des habitants de son territoire en confiant à un sociologue (Pierre NIedzielski) et à un cabinet de géographes (AGATE), une étude portant sur les critères de choix du lieu et de la nature de la résidence. Cette étude renseigne aussi sur les pratiques de déplacements et d’achats, sur la vie sociale, les attentes et les attachements des familles interrogées. 39 familles ayant déménagé dans les cinq dernières années ont accepté un entretien.

Le déménagement constitue un moment fort, marqueur d’une étape de la vie ou d’un nouveau départ. L’objectif est d’évoluer et de tendre vers un idéal en matière de mode de résidence.

La maison individuelle conserve un fort pouvoir d’attraction. Avec un jardin ou un terrain, elle constitue le modèle dominant vers lequel se dirigent les acheteurs, à la recherche d’espace et d’un rapport investissement financier/ qualité de vie attractif.

En termes de mobilité, la plupart des déplacements s’effectuent en voiture. Pourtant, et ce n’est pas le moindre paradoxe, ceux qui n’utilisent pas les transports en commun les jugent indispensables.

Les liens de sociabilité sont facilités par les enfants, leur scolarité et leurs activités, mais aussi par les évènements municipaux, l’accueil organisé et les fêtes communales.

L’attachement à la ville est plus marqué que celui qui lie les habitants qui se sentent « du coin », les citadins, eux, se revendiquent de leur ville.

 

La consultation de l’étude (80 pages) et des entretiens  (300 pages) est possible à l’agence.

 Etude mode de vie

PDF - 1,6 Mo